· 

Le sucre en douceur.....

Comment ne pas terminer un bon repas sans dessert, je suis adepte de sucre en tous genres. Cette sensation nous apporte donc réconfort et plaisir et sa saveur nous enivre à consommer. Mais au delà de ces aspects plutôt flatteurs, n'y a t'il pas un risque sanitaire à venir par rapport à sa consommation excessive dans notre alimentation.

Après un peu de lecture sur le sujet, cette dernière décennie nous a focalisés sur l'importante de la matière grasse (huile, graisse, produits laitiers, etc....) qui serait à l'origine de l'obésité. Sachant aussi notamment que dans le milieu du sport d'endurance, son apport n'est pas forcement néfaste à des doses minimes. Le risque se situe surtout par la consommation des deux composants de nos repas.

Le sucre à toutes les sauces, ce mariage en effet, permet d'ingérer une quantité importante de sucre par l'absorption de recette élaborée contenant à bonnes doses du sucre. En plus de manger du fructose par les fruits, du gluten par les farinages et du lactose par le lait, le taux de sucre assimilé par jour représente peu être un danger pour notre santé. Il est temps dans nos cuisines de prendre en compte ce paramètre dans un souci d'équilibre. L'utilisation des grammages revu à la baisse dans nos recettes de crèmes, mousses ou bien entremets permettront d'un part de baisser l'apport en glycogène et d'autre part redonner le goût originel aux produits et notamment les fruits et cela, tout en douceur.....