· 

Le temps des équilibres #1

Digitalisez son savoir-faire…en circuit court, à l’heure des grandes réflexions sur nos habitudes alimentaires et plus précisément sur nos circuits d’achat, nous arrivons progressivement à un niveau d’exigence de qualité sur la maîtrise de notre alimentation. C’est quand même une bonne nouvelle cependant en France, chaque année, 10 tonnes de nourritures encore consommables finissent à la poubelle, les consciences arrivent à évoluer raisonnablement mais le gaspillage ne peut plus être une référence à nos modes de consommation. L’axe de travail réside aussi dans la nécessité de remettre « l’église au centre du village », reprendre cette notion d’équilibre dans l’approvisionnement en local et garantir une redistribution des activités économiques des territoires par ruissellement. Tout est dit, pas si sûr !!!  

Il est important aussi d’affirmer que la digitalisation ne détruit en rien la relation avec le consommateur mais au contraire l’épaissit, la densifie, la professionnalise. L’arrivée de nouveaux outils participatifs redimensionne ce lien avec notre prospect. Communiquez sur son savoir-faire via l’arsenal numérique fortifie la portance de son message commercial. La montée en puissance aujourd’hui de la demande en circuit court entre complètement dans cette logique.

 Le mouvement locavore étendu au domaine numérique, mouvement prônant la consommation de nourriture produite dans un rayon allant de 100 à 250 kilomètres maximum autour de son domicile, rend la circulation directe des informations à son client et apporte une dimension relationnelle plus exigeante sur son savoir-faire, du restaurateur au consommateur. Ne serait-ce donc pas dans ce cas précis, un équilibre à reconquérir….