· 

Le circuit court aura désormais sa carte de restaurant en ligne

Dans le monde de la gastronomie ces dernières semaines et pour faire suite aux systématiques récompenses des débuts d'année, nous pensons que la période est propice pour se donner de nouvelles aspirations en ce mois de janvier.

En effet, le dynamisme de la société nous aide à déplacer le curseur de ce qui anime notre métier. Faut-il encore se nourrir des guides gastronomiques basés sur la culture du "brillant" ? 

Ou plutôt repenser les distinctions en faisant le choix de privilégier comme critères algorithmiques, l’approvisionnement local, l'impact sur l'économie du territoire et notamment la mise en valeur des productions que les hommes d'ici s'efforcent de conserver.

Nos restaurants ne méritent-ils pas d'être mis sur le devant de la scène grâce à leurs implications culinaires locales et un service au plus prés des attentes de nos clients d'ici et d'ailleurs.

La restauration indépendante n'est-elle pas la vitrine de nos terroirs.

Nouvellement incubée, COCORESTO.FR a déjà sous sa crête un module à forte valeur ajoutée autour du circuit court pour encourager et gratifier les établissements partenaires engagés dans la démarche. COCORESTO.FR a noté aussi sur son agenda, la lutte contre le gaspillage alimentaire au profit des lococlients, ce qui fera de COCORESTO.FR, une solution de l’i-conomie circulaire ou du moins s’en rapprochera aux souhaits de son fondateur.

Alors mettre en ligne une plateforme collaborative pour amener les gourmands vers les établissements de restauration, donne une sens éthique à l’initiative locavore.

Quoi de mieux que la carte de restaurant dynamique pour publier la meilleure vitrine d'un restaurant mais surtout rendre accessible les produits que l'on cuisine pour en faire les meilleurs critères de recherche sur le web !!!

Alors #OnPasseATable